Le Nord de la Thailande

Day 136 – Chiang Rai

La météo a détournée notre route vers le nord de la Thailande et j’en suis reconnaissant!! J’ai absolument adoré notre périple dans le nord en commençant par la ville de Chiang Mai.

Chiang Mai – Temple City

Avec tous les temples qu’on a vus durant notre séjour, vous penseriez qu’on serait tanné d’en voir. Et en fait, c’est aussi ce que nous pensions. Toutefois, les temples de Chiang Mai sont magnifiques et tous différents les uns des autres, ce qui nous a poussé à vouloir enlever nos souliers à chaque coin de rue pour ainsi tous les visiter. Ils sont souvent gratuits et ont des aires de relaxation sous les arbres. En plus, on est en pleine saison des fleurs ce qui améliore l’expérience d’un point de vue visuel et olfactif.

Chiang Mai fut également la ville baptême pour l’apprentissage de la conduite du motorbike. On a loué cet engin pour faire le tour de la ville et ses environs. La nervosité était au rendez-vous, surtout au début de l’apprentissage lors de la conduite dans le traffic. Le traffic des motorbikes est différent de celui des automobiles. On circule sur le côté de la rue, soit le long de la ligne de l’accottement en dépassant les autos arrêtées aux feux de circulations, sans les brûler bien sûr. Attention de ne pas se tenir sur le côté si on n’est pas confortable de dépasser les voitures, car tu te feras klaxonner par les locaux, même si l’espace entre l’accotement et la voiture semble serré un brin. Dans ces cas, tu dois te mettre en ligne avec les autos et attendre les feux verts qui prennent une éternité.

Motorbiking Through Hill Villages

Avec une confiance grandissante sur le motorbike, on a décidé d’en louer un pour une couple de journées et partir à l’aventure. Petite note pour nos parents: notre prudence excédait toujours notre confiance! 🙂 On a ainsi “paqueté” quelques paires de petites culottes en laissant derrière nos gros sacs à l’auberge. On était libre, mais surtout léger!

dsc_0245

Une expérience complètement inoubliable à rouler parmi la jungle, les rizières, les montagnes et les villages. À un certain village, on s’est arrêté pour se promener dans les rues de terre. Tous les gens qu’on croisaient dans la rue ainsi que ceux dans leurs maison nous souriaient et nous saluaient. On dirait que l’accueil des gens est proportionnel à la distance d’une ville. En gros, plus t’es creux, plus sont gentils. À la fin de notre marche, on s’est arrêté dans un petit kiosque en bois qui vendait de la nourriture. En s’approchant, les restaurateurs ont lâché un petit sourire gêné sachant qu’ils devront nous expliquer le menu. Heureusement, il était assez simple… noodle soup. Ils ont seulement dû mimer le choix de viande qui était soit du porc ou du boeuf …. enfin c’est ce qu’on a deviné. Après le repas, ils nous ont aidés à trouver le type d’essence (plutôt rare) que nous cherchions pour notre motorbike. Heureusement, car il a fallu l’acheter du “magasin général” – soit une petite cabane en bois cachée dans la cour d’une dame qu’ils ont ouvert spécialement pour nous. Ils nous ont rempli une ancienne bouteille de 1,5 litres de coke et ils nous ont pointé dans la direction d’un temple qu’ils voulaient absolument qu’on visite.

Le temple en question était situé au sommet d’une colline avec une vue surplombant le village. À notre arrivée, nous avons été accueillis par trois chiens qui jappaient leur vie. Leurs jappements ont cependant été calmés par un moine qui est aussitôt sorti pour vérifier la cause de toute cette commotion. À nous voir approcher, sa surprise de recevoir des visiteurs était apparente et un large sourire est apparu sur son visage. Il nous a ensuite fait une visite privée du temple en rigolant haut et fort tout au long de la visite. Je ne sais pas ce qu’ils mettent dans la nourriture de ce moine, mais il avait l’air particulièrement heureux. Il nous a amené à travers des tunnels où on avait besoin de notre lampe de poche pour s’y promener. Il nous a également montré un bunker qui avait été utilisé durant des batailles avec le Myanmar (visible au loin). En redescendant la petite colline, on savait qu’on avait vécu un moment spécial.

Après avoir rempli le motorbike du 1,5 litre de coke, on est reparti parmi les montagnes. Les rues serpentaient au travers la jungle avec des pentes qui donnaient du fil à retorde à notre motorbike. En tournant un coin, on a dû rouler à cheval sur la ligne du milieu car un côté de la rue était hypothèqué et utilisé pour faire sécher du maïs, des fèves et une sorte de blé. L’autre tournant suivant, les villageois faisait un party BBQ. En nous voyant passer, les villageois nous ont invités à venir s’asseoir en plein milieu de la rue et festoyer avec eux … which of course we did. On nous a offert du délicieux porc BBQ et du scotch qu’on a dû refuser car il fallait revenir à l’auberge en motorbike et en un morceau. Un des villageois me disait qu’il avait gagné le gros lot en ayant marié la plus grosse du village (en la pointant du doigt). Il a également comparé la grosseur de sa femme à celle d’Émilie me disant que j’avais opter pour un modèle beaucoup plus petit. Tout le groupe s’est mise à rire.

Le lendemain, on est allé explorer le village de Mae Salong situé plus au nord, tout près de la frontière avec le Yunnan. Une bonne partie de la population dans ce village est originaire de cette province de Chine. Étant plus dans les montagnes, le climat est un peu plus froid ce qui rend l’air particulièrement agréable après autant de chaleur. Le village de Mae Salong est également reconnu pour son thé et ses champs pittoresques situés sur le côté des montagnes. N’étant pas le temps des récoltes, les champs étaient complètement déserts et on a pu se promener à notre guise parmi ses rangées de thé.

De très bonnes rencontres et d’excellent souvenirs sont surgis de notre périple en Thailande. Toutefois, il est maintenant temps de stationner le motorbike et de partir pour le Sri Lanka.

Jason

5 thoughts on “Le Nord de la Thailande

  1. rehelr says:

    Quelle beau récit. Ça m’a rappeler notre voyage au Vietnam où nous avions particulièrement aimé notre expérience dans le nord du Vietnam (Sapa). La chaleur du peuple contrastant avec la fraicheur des montagnes furent une belle découverte. Merci pour l’attention portée à votre sécurité! Popa et Moman sont contents!

    Liked by 1 person

  2. Pascale Sincennes says:

    aaaw! Ça a comme eu l’air serein, reposant et ressourçant ce moment de votre voyage. J’étais apaisée en te lisant (pas en vous imaginant conduire votre scooter dans le trafic, mais tout le reste 😉 ).
    xxxxxxx

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s